Au-delà du profil, un itinéraire mental à découvrir

Formation animée par Catherine Maillard, docteur en psychologie expérimentale, formatrice en Gestion Mentale,


Si comme l’écrit Antoine de la Garanderie dans son livre Renforcer l’éveil au sens : « l’éveil au sens ne se fait ni n’importe comment, ni par la construction d’un chemin que chaque conscience induirait à sa guise, ni par une intuition sui generis, apanage d’un don dont certaines consciences bénéficieraient… mais par trois voies sensibles qui ont leur raison d’être de par l’organisation du cerveau de l’être humain et de ses potentialités naturelles d’action », il n’en reste pas moins vrai que la pédagogie de la gestion mentale ne saurait se réduire au repérage de cette voie sensible.

Cette voie sensible (auditive, visuelle, kinesthésique) par laquelle l’être humain accède au sens n’est en somme que la porte d’entrée, le lieu de sens qui sert de déclencheur à un « mouvement perpétuel de la pensée » avec passage d’un profil à un autre faisant intervenir au fur et à mesure les structures de projet de sens qui s’y rattachent en 1ère et 3ème pers (Reproducteur / Transformateur; Expliquant / Appliquant; Similitudes / Différences; Composant / Opposant; Découvreur / Inventeur; Recordman / Compétitif; Témoin / Acteur; Finalités / Moyens …)

Ce « mouvement perpétuel de la pensée » passe par quatre profils (Kinesthésique auditif, auditif, Kinesthésique visuel, Visuel) qui interagissent les uns par rapport aux autres dans un ordre qui ne doit rien au hasard mais qui trouve à son tour une explication de par l’organisation du cerveau humain au niveau hémisphérique.

Ces quatre profils combinent deux systèmes de représentation, verbal et visuel et deux procédés de traitement de l’information, séquentiel et simultané. Les profils Auditif et  Visuel ont chacun un seul système de représentation mentale, lié pour le premier au langage et pour le second aux images mais utilisent les deux procédés de traitement, séquentiel et simultané. Les profils Kinesthésique visuel et Kinesthésique auditif utilisent les deux systèmes de représentation mentale, verbal et visuel mais ont chacun un seul procédé de traitement, simultané pour le premier et séquentiel pour le second.

On voit dès lors la nécessité pour les  profils auditif et visuel de ne pas s’enfermer dans leur système de représentation mentale et de passer de l’espace au temps et inversement et pour les Kinesthésiques visuel et auditif de ne pas s’enfermer dans leur procédé de traitement et de passer du simultané au séquentiel et inversement.

Cette formation étudie l’itinéraire mental permettant de passer d’une représentation mentale à une autre ou d’un procédé de traitement à un autre. Elle nous fait comprendre comment s’organise, pour chaque profil, le passage d’une structure de projet de sens à une autre, le passage d’un paramètre à un autre, d’un geste mental à un autre. Elle étudie la manière dont le passé, le présent et l’avenir interagissent en fonction des profils.

L’être humain a besoin de connaître non seulement son profil cognitif  afin de s’appuyer sur les habitudes mentales qui sont les siennes pour entrer en contact avec le monde, le savoir, les êtres et les choses mais aussi de connaître le chemin à parcourir pour élargir ses compétences. Nos habitudes mentales ne doivent pas nous enfermer dans un quelconque déterminisme. La réussite passe par la mise en œuvre  de tous les profils.

 

 

 

Le Centre de Recherche en Gestion Mentale est une association loi 1901 dont le but est de promouvoir les travaux d’Antoine de la Garanderie et de prolonger ses recherches.